23/07/2012

Seuls, tome 2 : Le maître des couteaux, Bruno Gazzotti et Fabien Vehlmann

Présentation. Que se passe-t-il à Fortville ? Pourquoi tous les habitants ont-ils mystérieusement disparu ? Pourquoi Yvan, Leïla, Camille, Terry et Dodji ont-ils été épargnés et se retrouvent-ils seuls, livrés à eux-mêmes dans cette grande ville vide ? Mais sont-ils vraiment SEULS ? Des peluches désarticulées ou sauvagement attachées avec des barbelés sont découvertes. De mystérieux cliquetis se font entendre. Une silhouette brillant d'étranges éclats apparaît furtivement à une fenêtre.

seuls 2.jpg

Mon avis. Dans le cadre du Challenge Livra’deux pour pal’Addict, Yo m’avait proposé de choisir une lecture parmi trois de ma PAL et je m'étais décidée pour le tome 2 du Clan des Otori : Les Neiges de l'exil.

Mais je m’étais dit que les deux autres devant être rapides, je pourrais les rajouter. C’est donc bel et bien le cas pour le tome 2 de Seuls.

J’ai ainsi retrouvé avec bonheur les cinq enfants désormais seuls en ville et bien décidés à tâcher de s’en sortir, vaille que vaille. Quelques tensions émergent, malgré tout, principalement entre Dodji et Leïla ; des blessures existent, sans nul doute.

Il s'agira cependant pour le petit groupe de rester uni car quelqu'un les observe, un adulte apparemment, et ne leur veut vraiment pas du bien. Ils devront impérativement essayer de surmonter la peur qui les tenaille afin de lutter contre cet être dangereux, visiblement obsédé par les couteaux.

Je ne sais toujours pas pourquoi tout le monde - sauf eux - a disparu : ce sera donc (peut-être ?) pour le troisième tome...

18:02 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Excellente série qui est actuellement au tome 7 .Je ne te raconte pas la suite mais il y a pas mal de surprises.

Écrit par : samba | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Il va falloir que j'accélère ;-)

Écrit par : paikanne | 23/07/2012

Une excellente série, pleine de surprises...

Écrit par : Nahe | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire