30/06/2012

Bleu Saphir, Kerstin Gier

Présentation. Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d'abord elle n'en voyait qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu'au jour où Gwendolyn comprit : elle n'était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d'autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu'elle voudrait, elle, c'est que son (beau) Gideon l'embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

Bleu saphir.jpgMon avis. Même si Rouge Rubis n’avait pas été le coup de cœur escompté, j’avais envie d’en lire la suite, surtout en raison des éloges vus sur le Net à propos de ce deuxième opus ; j’ai profité d’une LC proposée sur Livraddict pour m’y plonger.

Hé bien, je crois que je vais m’arrêter là : il ne se passe rien, ou presque, dans ce volume. Bien sûr, les allers et retours temporels s’enchaînent mais sans que rien ne fasse avancer "le schmilblick" : le Comte de Saint-Germain est encore aussi dangereusement mystérieux ; Gwendolyn est toujours aussi "bleue" (!) de Gidéon et celui-ci semble apparemment jouer sur plusieurs tableaux.

Je suppose que les révélations arriveront en masse dans la dernière partie, Vert Émeraude, mais j’ai été tellement lassée de cette lecture que mon enthousiasme est tout à fait retombé et je dois avouer que je n’ai même plus envie de découvrir la fin de l’histoire.

Pour terminer quand même sur une note positive : deux personnages sont savoureux, à savoir Leslie qui reste fidèle à elle-même et le gargouillot Xémérius, un démon que Gwen est seule à voir. L’humour est également présent, qu'il soit le fait de ces deux-là ou de Gwen elle-même : la scène de la soirée vécue par le couple au XVIIIe siècle est un véritable régal.

Traduction : Nelly Lemaire.


Voici ce qu'en ont pensé Frankie ; Jenn ; freelfe ;

14:07 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) |

Commentaires

Ah ba pour ma part c'est tout le contraire j'ai adoré ce tome, et c'est seulement parce que j'avais pas le tome 3 que je ne me le suis pas lu directement ^^

Écrit par : Dex | 01/07/2012

Répondre à ce commentaire

;-)

Écrit par : paikanne | 01/07/2012

C'est dommage que tu n'aies pas aimé ! Tu ne veux vraiment pas tenter le tome 3 ? Vue que c'est le dernier tome...

Écrit par : Freelfe | 01/07/2012

Répondre à ce commentaire

P-ê si j'en ai l'occasion ;-)

Écrit par : paikanne | 01/07/2012

Je suis globalement d'accord avec toi mais j'ai quand même envie de lire la suite pour avoir les réponses, surtout que ça se lit très vite ! J'ai aussi adoré Xemerius !

Écrit par : Frankie | 01/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire