26/04/2012

A comme Association, t. 6 : Ce qui dort la nuit, Erik L'Homme

Présentation. Lorsque Jasper se décide enfin à revenir à l'Association, il trouve porte close. Entre de faux Agents qui traquent un sorcier joueur de tambour dans le métro et de vrais vampires qui organisent une fête sanglante dans un manoir de banlieue, il n'a pas le temps de s'étonner. Accompagné de son fidèle sortilège Fafnir et d'Ombe qui lui prodigue toutes sortes de conseils bizarres, Jasper mène l'enquête…

association 6.jpg

Mon avis. Toujours un très bon moment, essentiellement en compagnie de Jasper, un Jasper énergique et infatigable...

Les mystères relatifs à l’Association s’épaississent et les questions ne trouvent pas ici de réponse, un peu comme si cet opus constituait une espèce d’entre-deux, intermédiaire obligé entre le volume précédent et le suivant.

Mademoiselle Rose joue dans l’ombre un rôle prépondérant tandis que Jasper a fort à faire avec un sorcier aux étranges pouvoirs, sans compter de dangereux (sanguinaires !) vampires. Conseillé de temps à autre par une Omb(r)e fugace, il viendra en aide, tel un preux chevalier, à Nina, elle aussi Agent stagiaire.

L’humour de Jasper demeure présent et j’ai de nouveau lu très vite ce livre même si je n'ai pas été tout à fait aussi passionnée par celui-ci que par les précédents. En raison d’une émotion moins palpable, peut-être ? Quoi qu'il en soit, il ne me reste plus qu’à me procurer le septième…


                                                                                                         Post it

Faut-il réveiller ce qui dort dans la nuit ? [p. 95]

17:24 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Arrggg, ce que j'aime dans tes billets c'est qu'au moins tu donnes envie de lire sans trop en dire. Bravo et merci pour cela.
Je m'efforce aussi de la faire en tant que libraire mais surtout en tant que blogueuse car l'intérêt est de donner (ou pas) envie de lire.
Le dernier tome étant très riche au niveau de l'émotion(Pierre me manque, pfff), je pense que c'est un roman de transition nécessaire, il recadre l'action et nous intrigue. Je suis plongée dedans et pour l'instant, je me régale.
Bonne soirée

Écrit par : Thalie | 26/04/2012

Répondre à ce commentaire

Quelle coïncidence ! Bonne (agréable) lecture :-)

Écrit par : paikanne | 26/04/2012

J'adore ton blog :)
Marie

Écrit par : Yokoro | 27/04/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire