16/03/2012

Nightshade, 2 : L'Enfer des loups, Andrea Cremer

Présentation. En choisissant de sauver Shay, Calla a abandonnée sa meute aux mains des Gardiens. Une alliance avec les Chercheurs, les plus puissants ennemis des Protecteurs, semble la seule solution pour libérer les siens. Mais par le passé, de telles associations se sont révélées dangereuses. Rongée par le remords, elle ne parvient pas à oublier Ren quand elle passe du temps avec Shay. Mais Ansel, blessé par Ethan, rejoint la forteresse des Gardiens et leur révèle la triste vérité sur le mal qui frappe la meute Nightshade.

Entre secrets et trahisons, Calla parviendra-t-elle à libérer ceux qu’elle a mis en danger par amour pour Shay ?

nightshade 2.jpg

Mon avis.  Voici quelque temps déjà que j’avais reçu le tome 2 de Nightshade : L’Enfer des loups d’Andrea Cremer (merci Gallimard Jeunesse, onlitplufort). J’avais apprécié le tome 1 même si je n’en avais plus grand souvenir (j’avais quand même retenu que, contrairement à bon nombre de blogueuses, ma préférence allait à Shay).

Je me permets de dire d’emblée que j’ai moins aimé cet opus même si je l’ai lu sur quelques jours. Pourquoi donc ? Hé bien, j’ai trouvé lassantes les incessantes discussions entre Calla, Shay et les Chercheurs ; entendons-nous bien : il était tout à fait nécessaire (pour moi, à tout le moins) de recadrer et repréciser les choses mais "cela palabre" pendant presque les deux tiers du livre et par conséquent, l’action ne démarre pas.  Ou si peu. 

En outre, Calla n’a pas véritablement évolué puisque son cœur balance toujours autant entre Shay et Ren, Ren et Shay,… et si pour ma part, j’avais eu précédemment une préférence pour Shay, cette fois-ci, aucun des deux ne m’a réellement attirée. Soit j’ai pris "un coup de vieux" (!), soit Shay s’est considérablement affadi. En revanche, certains parmi les Chercheurs m’ont beaucoup plu : je pense entre autres au mystérieux Monroe, à Connor ou même à Ethan. 

Cela dit, l’histoire s’accélère considérablement dans la dernière partie du livre, permettant ainsi au lecteur de passer à la vitesse supérieure.  Heureusement.  Avant la fin… qui appelle la suite !

À noter que j’ai aussi été enchantée (éblouie, devrais-je dire) lors des épisodes mettant en scène les Tisserands.

17:22 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire