28/01/2012

Histoire d'une vie, Aharon Appelfeld

Présentation : Aharon Appelfeld a dix ans lorsqu'il s'évade du camp de concentration. Il se réfugie dans la forêt, survit grâce aux marginaux – voleurs, vagabonds, prostituées – qui le protègent. Nous sommes en Roumanie, à la frontière de l'Ukraine, en 1942. À la fin de la guerre, après plusieurs années d'errance, Aharon Appelfeld s'embarque pour la Palestine. Sa solitude est totale, son désarroi absolu. […]

appelfeld.jpgMon avis.  J’ai lu ce récit dans le cadre du challenge Destination Israël proposé par evertkhorus.

Ce témoignage diffère beaucoup de ce que j’ai pu lire, jusqu’à présent, sur la Shoah comme Si c’est un homme de Primo Levi, La nuit d'Elie Wiesel ou encore Le grand voyage et Le mort qu’il faut de Jorge Semprún. Les conditions de (sur)vie des Juifs y sont évoquées dans ce qu’elles ont de plus atroce.

Le propos est dans le cas présent différent dans le sens où l’auteur évoque des bribes de ce que sa mémoire a bien voulu lui laisser… Et aussi curieux que cela puisse paraître, j’ai à plusieurs reprises songé aux synesthésies chères à Baudelaire tant les sens sont présents dans ce récit. Les perceptions du narrateur sont tellement liées à des circonstances, on ne peut plus dramatiques, qu’elles ressurgissent, bien des années plus tard, au détour d’un paysage, d’un objet, d’une odeur, d’un son... qui l’envahissent et le submergent avant qu’il n’arrive de nouveau à les verrouiller.  Tant que faire se peut.

Une plongée dans "l'intimement (in)dicible".

Chez Méloë ; Mimi54 ; A propos de livres ; Frankie ; jostein ; achille49 ; Lynnae ; Rose ; evertkhorus


Ce 29/01, je viens de voir que j'ai été tirée au sort par Méloë qui a, dans le cadre de ce challenge, organisé un concours : un grand, grand merci, Méloë Sourire

11:33 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (13) |

Commentaires

Le challenge Destination Israël me permet aussi de découvrir ton blog.
Curieusement, je n'ai pas lu dans le cadre de ce challenge de livre sur la Shoah, mais j'aimerais bien découvrir cet auteur.

Écrit par : Jostein | 28/01/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai apprécié son écriture...

Écrit par : paikanne | 28/01/2012

J'en ai travaillé quelques extraits, en cours. J'aime beaucoup la faàon dont tu en parles.

Écrit par : Méloë | 28/01/2012

Répondre à ce commentaire

Merci :-)

Écrit par : paikanne | 28/01/2012

Ça n'a pas dû être une lecture facile !

Écrit par : Frankie | 28/01/2012

Répondre à ce commentaire

Paradoxalement, ce ne fut pas "dur" à lire...

Écrit par : paikanne | 28/01/2012

Un témoignage "différent" sur la Shoah, cela m'intéresse : je note le titre !

Écrit par : Jacqueline | 28/01/2012

Répondre à ce commentaire

Je te l'envoie, Jacqueline ;-)

Écrit par : paikanne | 28/01/2012

Merci pour cet avis... du coup est-ce que cela parle plus de la Shoah que ce qui se passe quand il arrive en Palestine?

Écrit par : evertkhorus | 29/01/2012

Répondre à ce commentaire

C'est assez "mélangé" finalement ;-)

Écrit par : paikanne | 29/01/2012

:-))))))))))))))))))))))))))))

Écrit par : Jacqueline | 29/01/2012

Répondre à ce commentaire

J’ai beaucoup aimé ce livre : le pêle-mêle de souvenirs avant, pendant et après la guerre ; les souvenirs touchants, émouvants, bouleversants qui reviennent au gré d’un lieu, d’un son….. ; cette introspection, cette mise à nu de son âme. J’ai trouvé très intéressant ses souvenirs liés à Israël …..
Merci, Paikanne pour cette découverte …. 

Écrit par : Jacqueline | 28/03/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis contente que tu l'aies apprécié :-)

Écrit par : paikanne | 28/03/2012

Écrire un commentaire