01/11/2011

MerVeilleuses, Catherine Hermary Vieille

Présentation : 1794. La Terreur oubliée, une fureur de divertissements et d'excès enfièvre Paris. Jouissance et plaisirs sont les mots d'ordre des Merveilleuses. Les égéries du jour, frivoles, légères et charmantes. Elles collectionnent les amants comme d'autres les chapeaux, lancent les modes les plus provocantes. Rose de Beauharnais et Thérésia Cabarrus, les plus merveilleuses d'entre ces Merveilleuses, mènent le bal et les hommes au pouvoir par le bout du nez.  […]

merveilleuses.jpeg

Mon avis : j‘ai reçu MerVeilleuses de Catherine Hermary Vieille voici quelques semaines déjà grâce à Albin Michel. J’ai dû prendre mon temps pour le lire, non pas parce qu’il me plaisait peu ou qu’il était difficile à découvrir mais c’est un récit historique très dense, dans lequel il faut s’immerger pour pleinement le savourer, un récit dans lequel se mêlent avec brio Histoire et histoire(s).

L’Histoire, c’est celle de la France au temps de sa Révolution avec ses attentes et ses déceptions, ses espoirs et ses frustrations, ses exaltations et ses horreurs. Et comme le hasard fait (parfois) bien les choses, il se trouve que je devais justement évoquer en classe cette période dans le cadre d’un parcours relatif au siècle des Lumières. 

L’histoire, c’est  celle de Rose, devenue à 15 ans "de Beauharnais" lors de son arrivée en France, en raison d’un mariage arrangé qui va bientôt très vite la décevoir et lui laisser alors la volonté de réussir à combler ses désirs, dans un premier temps déçus. C’est également celle de Thérésia Cabarrus, jeune Espagnole débarquée en France, elle aussi avec l’objectif de se marier (se faire épouser, plus exactement). Une union décevante, à l’instar de celle de Rose.

Le tourbillon ensanglanté de la Révolution va sérieusement tourmenter ces jeunes femmes subjuguées par le luxe, les bijoux, les toilettes coûteuses, le mobilier de prix ; il s’agira dans un premier temps de réussir à survivre à cette période où la guillotine tourne à plein (ancien) régime (!). 

Par la suite, les années se succèdent avec le souci permanent, une fois le premier mariage dissous, de trouver celui - ou plus exactement ceux - susceptible(s) de leur offrir un train de vie rythmé par les soirées dispendieuses où ces "Merveilleuses" se doivent de briller par tous les moyens : fards, tuniques de mousseline transparentes destinées à mettre en valeur un corps de rêve, coiffures extravagantes, accessoires multiples chèrement payés dans le but d’attirer les regards et de lancer des modes, le plus souvent éphémères. Le tout sur fond d’Histoire qui se joue et balance entre Républicains et Royalistes avant que survienne celui qui deviendra Consul et donnera à Rose son nouveau prénom : Joséphine.

Voici un récit historique que j’ai pris plaisir à lire, d’autant que j’apprécie la plume agréable et riche de Catherine Hermary Vieille et cela, même si je me sens à dix mille lieues des préoccupations de ces "Merveilleuses"…

20:34 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (8) |

Commentaires

je vais le noter car ca me fait bien envie :) merci !

Écrit par : Anne Sophie | 01/11/2011

Répondre à ce commentaire

Ça faisait longtemps qu'un résumé et un billet ne m'avaient pas tant donné envie de découvrir un livre. Hop dans ma Wish List sur le champ.
Ça me fait bcp penser à Marie-Antoinette (la vraie, l'historique) et Marie-Antoinette (celle mise en scène par Sofia Coppola)... j'ai vraiment très envie de lire ce livre !
Merci pour la découverte, Paikanne !
Biz ^^ (et biz à Matthys aussi =D)

Écrit par : Cajou | 01/11/2011

Répondre à ce commentaire

Je lui ai fait des bisous cet après-midi, à Matthys. Il est craquant (même quand il pleure ;-))

Écrit par : paikanne | 01/11/2011

Toi aussi, tu es "une amie" de Marie-Antoinette ?
Elle fait partie de "mon cercle" de personnes que j'aurais aimé "connaître en vrai" .... :-)))

Écrit par : Jacqueline | 01/11/2011

Ah, voilà un roman historique qui devrait me plaire ! Une auteure dont j'ai déjà lu et apprécié "Romy" et "La Marquise des ombres".
Je note :-)))

Écrit par : Jacqueline | 01/11/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai lu et apprécié Le rivage des adieux, une réécriture du mythe de Tristan et Yseult...

Écrit par : paikanne | 01/11/2011

Il est très tentant notamment vu les notions que j'ai de Josephine de Beauharnais.
Je le note dans ma wish!

Merci :)

Écrit par : Rose | 01/11/2011

Répondre à ce commentaire

j'aime bien cet auteur dont j'ai lu lola et la marquise de l'ombre

Écrit par : pom' | 07/11/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire