23/10/2011

A comme Association, t. 4 : Le subtil parfum du soufre, Pierre Bottero

Il me serait bien difficile de dire, parmi les 4 tomes lus (je suis dans le 5e), celui que je préfère tant je me plonge chaque fois avec plaisir dans cet univers magique. Dans tous les sens du terme. Et cela, même si j’ai une "infinime" préférence pour le personnage de Jasper que je trouve attendrissant dans sa maladresse ; ceci dit, Ombe peut l'être aussi par certains côtés, en raison des fêlures qu’elle tâche à tout prix de cacher.

association 4.jpg

Alors donc, retrouvailles ici avec la jeune femme qui a, dans un premier temps, maille à partir avec un géant XXL rencontré dans les tomes précédents, à savoir le (pas-gentil-du-tout-si-lié-par-un-sort-de-soumission) troll Erglug.

Et miracle, l’Ombe dure, incassable, redoutablement efficace, encarapacée, l'ironie faite femme [p. 44 : "- Je ne t’espionne pas face de caniche, j’ai vu de la lumière et je suis entrée." ; p. 115 : "- Si tu bouffes tout ce qui pue, ça ne m’étonne pas que tu aies la troche d’une poubelle, mon vieux"], est en train de se fissurer pour les beaux yeux (bleus) d’un garou. 

   "Je sens, je vois presque, une vague brillante naître au creux de mon ventre et déferler sur lui.

   Irrésistible.

   Il sursaute.  Ses muscles se tendent, il prend une immense bouffée d’air puis…

   Il ouvre les yeux.

   Waouh !

   Du bleu à n’en plus finir.  Profond à s’y noyer.  Beau à s’y perdre.  Lumineux à en devenir aveugle."[p. 67]

   "Il éclate de rire.

   - Non, je n’ai pas peur.  Je n’ai pas peur de grand-chose, tu sais.

   - Alors on est deux.

   - Oui.  On est deux." [p. 89]

C’est ainsi qu’Ombe s’humanise, ce qui nous vaut de très beaux passages (forcément, ce sont les mots de Pierre Bottero) au cours desquels la belle baisse sa garde, tout en poursuivant (de l’intérieur, si je puis dire) son enquête sur les garous, apparemment acoquinés avec les vampires dans un trafic de drogue.   

La fin est touchante, émouvante, sensible...  

"La plus lourde des solitudes se dissimule dans les endroits les plus beaux."

D'autres avis pour cette LC : Tousleslivres ; sevmarguerite ; Asuna ; SophieLJ ;

10:57 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6) |

Commentaires

J'ai vraiment aimé ce tome, je viens de le lire en 3h, c'est trop court, je ne cesserai pas de le dire, c'est trop court !!!

Écrit par : Flo-Tousleslivres | 23/10/2011

Répondre à ce commentaire

C'est pour ça que j'ai enchaîné tout de suite avec le 5 ;-)

Écrit par : paikanne | 23/10/2011

Je vais attendre que sevmarguerite nous organise une LC pour le tome 5...

Écrit par : Flo-Tousleslivres | 23/10/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai également adoré cette lecture même si cela est court!

J'ai adoré retrouver Ombe! Elle me fait rire!

Merci pour ta participation!

Écrit par : sevmarguerite | 23/10/2011

Répondre à ce commentaire

(j'ai l'impression de me répéter au fil des billets, lol)
Belle plume, certes, mais histoire pas assez creusée, beaucoup trop superficielle. Et le (brusque) changement de Ombe n'est pas crédible. Quelqu'un qui s'est créé une carapace ne la brise pas aussi vite...

Écrit par : Asuna | 23/10/2011

Répondre à ce commentaire

Le coup de foudre ? Avant... la suite ;-)

Écrit par : paikanne | 23/10/2011

Écrire un commentaire