05/10/2011

Jusqu'à la folie, Jesse Kellerman

Je remercie Livr@ddict et les Éditions des Deux Terres (merci aussi pour le petit mot qui accompagnait le roman) pour ce partenariat.

Présentation : Dans une rue sombre de Manhattan, très tard dans la nuit, une jeune femme est agressée par un homme armé d'un couteau. Jonah, un étudiant en médecine surmené, vole à son secours et tue accidentellement l’agresseur. Pendant que les médias font de lui un héros, le procureur s’interroge sur son geste héroïque. La victime, quant à elle, veut retrouver son sauveur et tient à lui montrer sa reconnaissance. Les événements s’enchaînent, et Jonah est entraîné dans une spirale terrifiante. S’il est vrai qu’aucune mauvaise action ne demeure impunie, le châtiment de Jonah ne fait que commencer...

kellerman.jpgPrécision préalable : j’ai bien sûr beaucoup entendu parler du livre Les Visages du même auteur mais je ne l’ai pas lu, je porte donc un regard tout à fait neuf sur le récit de Jesse Kellerman.

Mon avis ? J’ai apprécié cette lecture, je l’ai d’ailleurs terminée assez vite et pourtant, je n’y ai pas trouvé un suspense insoutenable.

En fait, un bon tiers du roman distille les éléments qui, insidieusement, permettent d’annoncer la suite mais reposent surtout sur le personnage principal lui-même, Jonah, avec sa psychologie, ses perpétuelles remises en question, son quotidien et ses horaires de fou puisqu’il réalise au moment de cette "mésaventure" (le mot est faible) ses stages de médecine et tâche de "survivre" tant bien que mal dans ce rythme effréné qui lui est imposé, au milieu des remarques blessantes, volontairement acerbes, des médecins, les "vrais".

En outre, on saisit, me semble-t-il, relativement vite où "le bât va blesser" (c'est le cas de le dire...) par la suite. 

Mais cela n’a en rien altéré le "plaisir" de la lecture : "plaisir" entre guillemets car certains passages sont parfois durs à encaisser ; j’ai d'ailleurs été "contrainte" de faire une pause, pour reprendre mon souffle, avant de commencer la deuxième partie tellement je me sentais mal lors des dernières pages de Chirurgie (me sont ainsi revenues en mémoire des scènes de Train d’enfer pour ange rouge de Franck Thilliez).

Quant à la fin, une fois n’est pas coutume, je l’avais soupçonnée.

Un bon moment de lecture quand on apprécie un tantinet sentir monter l'angoisse...

14:05 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6) |

Commentaires

J'ai lu "Les Visages" ..... et je n'ai pas tellement aimé : je pensais lire un thriller ..... et pas du tout..... plutôt une histoire familiale avec un lourd secret ..... après un début très très lent ! A aucun moment, je n'ai été tenue en haleine, captivée par la lecture ....Le point positif : tout ce qui touche au monde de l'art, décrit avec verve et ironie !
Donc je m'interroge ..... vais-je tenter un second roman de cet auteur ? :-)

Écrit par : Jacqueline | 05/10/2011

Répondre à ce commentaire

C'est un bon moment mais pas exceptionnel...

Écrit par : paikanne | 06/10/2011

Je ne pense pas que j'achèterai ce roman... de toute façon, j'ai déjà une bonne dizaine de thrillers qui attendent sagement dans ma PAL !
Jacqueline, si tu es à la recherche de thrillers, voilà 2 jours de suite que je lis de bons avis sur "Le hameau des purs" de Sonia Delzongle, notamment 1 sur le blog de lisalor :)

Écrit par : Cajou | 10/10/2011

Répondre à ce commentaire

Merci, Cajou !
Mon prochain thriller, ce sera un des romans cités dans ta liste comme "le premier roman qui m'a fait peur" : "Un sur deux" ! ( reçu aujourd'hui) :-)

Écrit par : Jacqueline | 11/10/2011

Coucou :)
Je viens de terminer le livre "Jusqu'à la folie " de Jesse Kellerman mais je n'ai pas tellement comprit la fin ...
Serait-il possible de m'envoyer en quelques lignes 1 résumé de la fin ?
Merci :)

Écrit par : Lana | 17/02/2013

Répondre à ce commentaire

Coucou :)
Je viens de terminer le livre "Jusqu'à la folie " de Jesse Kellerman mais je n'ai pas tellement comprit la fin ...
Serait-il possible de m'envoyer en quelques lignes 1 résumé de la fin ?
Merci :)

Écrit par : Lana | 17/02/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire