30/09/2011

Divergent, Veronica Roth

Présentation : Dans un Chicago futuriste, la société est divisée en 5 factions et chacune est consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de créer une civilisation parfaite et pacifique. Ainsi, les Altruistes s’oublient et se dévouent entièrement aux autres, les Sincères se font un honneur d’être toujours honnêtes, les Fraternels croient en l’amitié avant tout, les Érudits pensent que la connaissance est l’avenir du monde et les Audacieux vénèrent l’audace et le courage. Les enfants grandissent donc dans la faction où ils sont nés. C’est à 16 ans qu’ils doivent choisir quelle sera la leur, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests d’aptitude, afin de connaître la vertu la plus proche de leur personnalité. Pour Béatrice, issue d’une famille Altruiste, le choix s’annonce plus difficile encore car elle n'est pas sûre d'elle. Et son choix ne sera pas sans conséquences.

divergent 1.jpgCirconstances : c’est grâce à Cajou que j’ai pu lire ce roman qui a "créé le buzz" bien avant sa sortie, prévue le 6 octobre. Un très grand nombre de critiques sont élogieuses et je voulais me faire très vite ma propre idée, d’autant que c’est typiquement le genre de roman que je pourrai proposer à mes élèves dans le courant de l’année, dans le cadre de mon parcours relatif à la science-fiction.

Mon avis ? Ce fut une lecture prenante et rapide car j’étais tenaillée par l’envie d’avancer toujours plus et savoir ce qu’il allait advenir de Tris et du petit groupe des Audacieux et cela, même si je dois reconnaître, pour être tout à fait honnête (Sincère !), que ce ne fut pas le coup de cœur auquel je m’attendais, peut-être à force de n’en lire souvent que du bien. 

Je suppose que cette légère réticence est due au fait que je suis quelque peu restée à distance de Tris (comme lors de la lecture de Uglies de Scott Westerfeld). Cela dit, à bien y réfléchir, je pense que mon avis aurait plus que probablement été différent si j’avais lu Divergent avant certaines dystopies qu’on ne présente plus comme Hunger Games (Suzanne Collins), Promise (Ally Condie) ou d’autres, peut-être un peu moins célèbres, comme Le destin de Linus Hoppe d’Anne-Laure Bondoux auquel j’ai d’ailleurs d’emblée songé lors du test initial.

Mais entendons-nous bien, j’ai passé un très bon moment et je découvrirai la suite avec plaisir si j’en ai l’occasion car le "destin" de ces jeunes m’intéresse, d’autant que le texte est agréable à lire.

Comme tout un chacun, je le suppose, qui a lu cette histoire, je me suis demandé quelle faction j’aurais été susceptible de choisir, si tant est qu’on puisse savoir ce genre de chose : le supposer, éventuellement ; le savoir, je ne le crois pas.  Bref. 

Indépendamment du côté physique de la chose (!), je ne me vois pas parmi les Audacieux, trop de risques à prendre. Les Érudits ne m’attirent pas car je n’apprécie pas leur côté "supérieur" aux autres. Les Altruistes le sont trop pour moi, je ne serais pas capable de m’effacer totalement face aux autres. Les Sincères en arrivent parfois à blesser uniquement parce qu’ils se doivent de dire "toute la vérité"; je ne le pourrais pas. Il ne reste donc, en procédant par élimination, que les Fraternels qui devraient me correspondre davantage même si on en apprend finalement peu sur ce groupe. Ou bien "diverger"... Qui sait ?

Et de 4 Clin d'œil

14:43 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) |

Commentaires

j'ai adoré ce livre ! un gros coup de coeur !!!

Écrit par : Anne Sophie | 30/09/2011

Répondre à ce commentaire

Ha oui tiens je n'avais pas fait le lien avec Uglies, mais j'avais abandonné Pretties parce que la narratrice m'agaçait...

Écrit par : Radicale | 30/09/2011

Répondre à ce commentaire

il me tente mais ton avis me refroidit. J'ai détesté la série Uglies.

Écrit par : Theoma | 05/10/2011

Répondre à ce commentaire

Pour moi, il est un cran au-dessus d'Uglies...

Écrit par : paikanne | 05/10/2011

Hello Paikanne !
Je n'avais pas vu que tu avais fait ton billet ! Je suis ravie de lire qu'il t'ait plu même si ce ne fut pas un coup de cœur (mais ce n'en fut pas un pour moi non plus). En ce qui concerne les Fraternels, vu la fin du tome 1 et la couverture du tome 2, il y fort à parier que l'on va passer bcp de temps à leurs côtés durant la suite des aventures et j'en suis ravie !

Pour le livre, si tu connais des amies lectrices belges curieuses de le découvrir, tu peux le faire voyager sans aucun souci, tant que je le récupère pour janvier, ça me va... Des collèges ? Des amies ? Des blogueuses ? Car j'aurais vraiment aimé qu'on me le prête si je n'avais pas eu la chance de le gagner :)

Bisous

Écrit par : Cajou | 10/10/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire