12/07/2011

L'Héritage Jenna Fox, Mary E. Pearson

Présentation : il fut un temps où ils étaient trois... Jenna Fox croyait avoir mis fin au calvaire de ses meilleurs amis, physiquement détruits lors d'un même accident, en se débarrassant  des sauvegardes de leurs esprits. 

Pourtant, après 260 ans passés dans le noir, Kara et Locke s’éveillent dans des corps tout neufs. Dans un monde qui n'est plus le leur, dont ils ne savent rien, et où tous ceux qu'ils ont un jour aimés ont disparu. Tous sauf Jenna Fox.

Désireux d'échapper aux griffes de l'inquiétant Dr Gatsbro, leur sauveur et geôlier, les deux adolescents se lancent dans une course-poursuite effrénée à travers une Amérique futuriste, bien décidés à retrouver Jenna. Ils ne peuvent en effet oublier qu'elle a vécu heureuse pendant toutes ces années, tandis qu'ils erraient à en devenir fous dans leurs prisons virtuelles... 

héritage jenna fox.jpgMon avis ?  D’abord un grand merci aux Éditions Les Grandes Personnes et Gallimard Jeunesse pour ce roman qui a atterri dans ma BAL voici quelques semaines.

Première impression : "objet livre" différent par sa taille : hauteur "standard" mais largeur moindre par rapport à ce qui est généralement proposé.  Une couverture que je trouve assez "glaçante" et qui m’a semblé par la suite tout à fait correspondre au récit.

Trois parties découpent l’histoire, chacune liée à un épisode particulier de la "vie retrouvée" de ces  adolescents particuliers puisqu’âgés de plus de 270 ans…

La lecture est aisée et le texte agréable à lire mais j’ai eu un peu de mal à y entrer, non pas que j’étais tentée d’arrêter la lecture, mais je restais à distance tellement je me sentais détachée ce qui était en train de se mettre en place.  C’est d’ailleurs en cela que j’évoquais la correspondance entre la couverture et l’histoire : je trouvais le propos très froid, autrement dit, je ressentais peu de sympathie à l’égard de Locke, ce jeune homme réveillé (reconstitué, pourrait-on dire) après un sommeil de 260 ans… et pas du tout vis-à-vis de Kara, sa compagne d’infortune. Et puis les choses ont évolué et je me suis laissé prendre "au jeu", désireuse de découvrir la suite, redoutant les initiatives de Kara.

Ce livre est un deuxième tome et je craignais, par conséquent, de "patauger" quelque peu puisque je n’avais pas lu le premier mais cela ne m’a nullement gênée parce que petit à petit, les bribes de leur horrible aventure nous sont dévoilées et l’on comprend la douleur, la souffrance, la colère, voire la haine, qu’ils peuvent ressentir à l’égard de ceux qu’ils jugent responsables de leur malheur.

"Nous nous tenions par la main.  Nous passions les bornes.  Nous nous donnions du courage.  Trois amis à jamais, figés dans le temps."

Progressivement, les personnages acquièrent de la consistance et si je n’ai jamais réellement apprécié celui de Kara, il n’en a pas été de même pour Locke qui "s’étoffe" et c’est à travers lui que les nuances peuvent s’exprimer de manière particulière.  Un coup de cœur pour Dot, la femme-robot qui viendra en aide aux jeunes gens en s’émerveillant des découvertes réalisées lors de ce périple inattendu…

Une histoire qui appelle une suite que je lirai bien volontiers…

11:54 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Super article !

Écrit par : Cristi | 08/07/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire