23/04/2011

Chronique du Tueur de Roi, T. 1 : Le Nom du vent, Patrick Rothfuss

Présentation : j'ai libéré des princesses.  J'ai incendié la ville de Trebon.  J'ai suivi des pistes au clair de lune que personne n'oserait même évoquer.  J'ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.

J'ai été exclu de l'Université à un âge où l'on est encore trop jeune pour y entrer. J'y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.

Mon nom est Kvothe.

Vous avez dû entendre parler de moi.

Tueur Roi.jpgMon avis : impossible de condenser un livre de ce genre en quelques pages, alors en quelques phrases… 

Nous découvrons ce que fut la première partie de la vie de Kvothe, arcaniste "reconverti aubergiste", qui décide de raconter son histoire hors norme à celui que l’on nomme Chroniqueur, sous l’oreille attentive de Bast, son élève.   Le récit, qui se déroulera sur quelques années est raconté l’espace d’une journée, d’où le sous-titre.

C’est un ouvrage qui m’a plu et pourtant, je l’ai trouvé long à se mettre en place, je me suis d’ailleurs demandé longtemps où l’auteur voulait en arriver car les souvenirs de Kvothe tardent à surgir ; paradoxalement, j’avais envie d’en continuer la lecture. 

Ainsi donc, on suit le parcours chaotique et semé d’embûches de Kvothe, enfant éminemment curieux de tout et de tous, posant mille et une questions au sein d’une troupe d’Edema Ruh, des comédiens itinérants peu ordinaires, à laquelle lui et ses parents appartiennent… avant qu’un malheur fonde sur le groupe.

Oserais-je dire que j’ai été un tantinet déçue ?  C’est parfois le cas avec des romans à propos desquels les critiques sont si élogieuses que je finis sans doute par "fantasmer" et, qui sait, en attendre trop.  N’allez pas vous méprendre, j’ai beaucoup aimé ce livre mais ce n’est nullement le coup de cœur que j’espérais et cela, même si le texte est extrêmement bien écrit et les aventures foisonnent, comme il se doit dans ce type de récit.  Autrement dit, je ne suis pas tenaillée par l’envie d’en connaître à tout prix la suite.

Quelques épisodes m’ont particulièrement plu comme la survie pénible et perpétuellement soumise au danger de Kvothe dans la ville de Tarbean ou encore les relations entretenues avec Simmon et Wilem ; pourtant, le caractère présomptueux et sûr de soi de Kvothe m’a dérangée, de même que les atermoiements et hésitations perpétuelles lors de son histoire avec Denna.

En outre, un épisode m’a paru extrêmement long à tel point que j’avais hâte de "passer à la suite", c’est celui relatif au draccus.

Ce fut pour moi un moment de lecture très agréable mais pas exceptionnel…

D'autres avis sur cette LC : LefsÖ ; BlackWolf ; Gentiane ; Sollyne ; Fyrinn ;

10:32 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (8) |

Commentaires

Ah moi j'ai bien aimé le passage sur le Draccus, c'est le début de la légende. Je suis content qu'il t'ai plus même si ce ne fut pas le coup de cœur pour toi.

Écrit par : BlackWolf | 23/04/2011

Répondre à ce commentaire

IL faut que je découvre ce livre un de ces jours! ;)

Écrit par : Phooka | 23/04/2011

Répondre à ce commentaire

Ah comme c'est amusant, j'ai totalement zappé l'épisode du Draccus.
Comme quoi, chacun pioche ce qui l'interesse et peut oublier le reste.
Je trouve plutôt que Kvothe suit son propre chemin, une voie pressentie comme une sorte de destinée. J'aime beaucoup l'idée d"élu".

Écrit par : Gentiane | 25/04/2011

Répondre à ce commentaire

J'ai aussi beaucoup aimé l'épisode du draccus, même si je l'ai trouvé un poil long et un poil répétitif !

Écrit par : LefsÖ | 26/04/2011

Répondre à ce commentaire

Pareil que toi, j'ai un peu décroché à la partie dans la forêt, que j'ai trouvé un peu trop longue. Par contre, j'ai adoré cette lecture et j'ai hâte de lire la suite. ^^

Écrit par : nymeria | 26/04/2011

Répondre à ce commentaire

Disons que l'épisode du draccus est quand même le seul exploit qui nous est révélé dans ce premier tome alors dommage qu'il ne t'ai pas plus. C'est vrai qu'il est long mais je ne lui trouve pas de longueur. C'est plus qu'on prend son temps lorsqu'on le lit.

Écrit par : Fyrinn | 28/04/2011

Répondre à ce commentaire

Ah, voilà enfin quelqu'un qui ne cri pas au miracle littéraire... j'ai aussi été un tantinet déçue par ce livre, classé dans les 20 meilleurs en fantasy sur l@ ^^ J'avoue que j'ai trouvé des longueurs, des personnages un peu trop caricaturaux, et ... tout ce que je raconte dans mon article, et qui recoupe le tiens, en fait. Biz, nanet

Écrit par : nanet | 01/10/2012

Répondre à ce commentaire

C'est vrai qu'il y a certaines longueurs mais pour moi, elles furent tellement parsemées de ci de là que cela ne m'a pas vraiment gênée (même si l'épisode du draccus n'est pas folichonne c'est vrai). J'ai aussi trouvé que Kvothe était assez arrogant et sûr de lui (on va dire que c'est parce qu'il est jeune :)) mais dans l'ensemble, j'ai énormément aimé ce premier tome et j'ai vraiment très envie de lire la suite (mais il me faudra un peu de temps devant moi car il fait 1000 pages en VO).

Écrit par : Frankie | 22/06/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire