17/04/2011

Promise, Ally Condie

promise.jpg

Présentation :

 Dans la Société,

                Les Officiels décident.

                 Qui vous aimez.

                 Où vous travaillez.

                 Quand vous mourez.

Mon avis : un tout grand merci aux Éditions Gallimard Jeunesse qui m’ont permis de découvrir ce roman (accompagné de son marque-pages).  Je l’ai commencé hier et terminé cet après-midi, c’est dire si j’ai été captivée.

On se retrouve plongé dans une dystopie avec un monde appréhendé par l’intermédiaire de Cassia.  Le récit commence avec le banquet de couplage de la jeune fille : il s’agit du moment où les jeunes gens âgés de 17 ans sont reçus en grande pompe, chacun dans le Dôme de son lieu de résidence, et découvrent, par écran interposé, avec qui ils passeront le reste de leur vie.  L’heure est à la fête et même si elle est quelque peu nerveuse - on le serait à moins -, parée d’une somptueuse robe de soie verte, Cassia profite au maximum de ces instants exceptionnels.  Mais lorsqu’arrive son tour, l’écran reste désespérément noir.  Ce fait rarissime signifie une seule chose : son Promis se trouve dans la même salle, presque à ses côtés d’ailleurs ; il s’agit de Xander, son ami d’enfance.  Un véritable bonheur pour les deux adolescents. 

Oui… mais lorsque Cassia consulte la microcarte qui lui permettra d’en connaître davantage sur Xander, apparaît fugitivement le visage de Ky ; un "bug" qui va entraîner Cassia sur un chemin qu’elle était loin d’imaginer fouler un jour…

Progressivement se dessine la Société dans laquelle vivent les protagonistes, et qui  m’a immédiatement rappelé celle du Passeur, l'excellent récit de Loïs Lowry.  Nul choix ne peut être effectué par les citoyens, tout est décidé par les Officiels : la personne que l’on épousera, le métier que l’on exercera, les repas livrés à domicile et nutritionnellement parfaits, l'heure du couvre-feu, l'obligation de porter des "capteurs de sommeil", l’âge "idéal" de la mort… 

Cassia ne s’était jusque-là pas posé de question sur cette organisation mais la "fin programmée" de son grand-père ainsi que le dysfonctionnement de la microcarte vont l’y amener…

J’ai surtout apprécié la prise de conscience de Cassia relative au monde dans lequel elle évolue, d’abord alimentée par les derniers moments, extrêmement émouvants, passés en compagnie de son grand-père, ensuite par les échanges avec Ky et, indirectement, Xander.  Les sentiments entre les adolescents auraient pu noyer cette réflexion pour tomber dans une "charmante bluette" mais ce ne fut heureusement pas le cas.

   "J’ai envie de prendre le cadre pour retourner au milieu de l’espace vert.  Je resterais plantée devant la fontaine jusqu’à ce que l’Officielle vienne me voir.  Et quand elle me demanderait ce que je fais là, je lui dirais, je dirais à tout le monde que j’ai compris : ils nous donnent des échantillons de vie au lieu de nous laisser vivre vraiment.  Je lui dirais que je ne veux pas me contenter d’échantillons et de miettes.  Me contenter de goûter sans jamais faire un vrai repas."

J’ai décidément bien de la chance avec mes "lectures de vacances" ; vivement le tome 2 !

20:10 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) |

Commentaires

Ah je l'ai commandé. On m'en a dit beaucoup de bien. Pourtant, il est vendu d'une telle manière que je n'y aurais pas été toute seule. Vivement qu'il arrive donc!

Écrit par : Pauline | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

D'ores et déjà belle lecture !

Écrit par : paikanne | 18/04/2011

Répondre à ce commentaire

Ha lui, si vous pouviez me le passer, ça serait génial!! >.< (faute de pouvoir me connecter à livraddict où je me suis inscrite il y a quelques heures pour la fameuse conversation, je fait mon petit tour, tête reposée, à lire vos articles sur tant et tant de livre, je ne sais pas comment vous faites d'ailleurs pour lire autant!!)

Je ne connaissais pas mais ça a l'air vachement bien & par rapport à la présentation ça me fait fort penser à... Zut, je ne reviens plus sur le titre!! Le livre que vous nous avez fait lire l'année dernière, on a même fait l'interview avec ça... Arf, j'ai honte..

Bref, ça a l'air bien!

Écrit par : Lauren | 11/05/2011

Répondre à ce commentaire

Je l'ai prêté à une élève ; dès qu'elle me le rend, c'est pour toi...

Écrit par : paikanne | 12/05/2011

Merci!

Écrit par : Lauren | 12/05/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire