28/02/2011

Breaking the Wall, Claire Gratias

breakingthewall.jpgPrésentation : "Je trouve quand même qu'elle y est allée un peu fort avec notre père. Quand je lui ai demandé pourquoi elle l'avait traité de nazi, elle m'a répondu: "II voudrait faire de moi une enfant modèle de RDA ! Mais les Pionniers et la FDJ, c'est presque la même chose que les Jeunesses hitlériennes, non ?" J'avoue que je n'avais jamais vu ça sous cet angle..."

Juillet 1989. A Berlin-Est, Markus Schloss se réfugie dans un mutisme incompréhensible pour les médecins et pour son entourage, tandis que Klaus Weber, qui vit à l'Ouest, se laisse convaincre par une jeune documentariste française de raconter pour la première fois son passé. Mais pour comprendre le lien entre les deux hommes, il faut connaître l'histoire d'Anna... Un roman bouleversant sur une période très noire de l'histoire de l'Allemagne, qui rappelle les conséquences cruelles de la guerre froide sur la vie des individus et la nécessité de se battre pour dire non.

Mon avis : un livre bien écrit qui met en place, par l’intermédiaire de points de vue différents, toutes les pièces d’un puzzle que le lecteur reconstitue (im)patiemment.  Ces visions, celles de Klaus, Markus et surtout Anna apportent chacune sa vision d’événements relatifs au "mur", qu’il s’agisse des années soixante ou de l’année quatre-vingt-neuf, celle de la chute de cette barrière imposée entre les deux Berlin. 

Je dois pourtant reconnaître que j'ai quelque peu été déçue, principalement en raison de la brièveté du récit.  Je suis restée sur ma faim, j’aurais aimé demeurer plus longtemps en compagnie de ces personnages.  J'ai vécu cette lecture comme une esquisse qui aurait mérité plus ample développement…

19:53 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire