20/02/2011

La Voleuse de livres, Markus Zusak

voleuse livres.jpegPrésentation : leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité.  Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée.  Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? À moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre.  Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres...

Mon avis : j’avais beaucoup entendu parler de ce livre et ai profité d’une LC sur Livr@ddict et du défi d’Argali pour le découvrir…

Le livre est long, dense et original dans sa forme :

PROLOGUE

~~~

DES MONTAGNES DE DÉCOMBRES

Où notre narratrice présente :

elle-même – les couleurs – et la voleuse de livres

 

MORT ET CHOCOLAT

   D’abord les couleurs.

   Ensuite les humains.

   C’est comme ça que je vois les choses, d’habitude.

   Ou que j’essaie, du moins.

 

~ UN DÉTAIL ~

Vous allez mourir.

 

   En toute bonne foi, j’essaie d’aborder ce sujet avec entrain, même si la plupart des gens ont du mal à me croire, malgré mes protestations.  Faites-moi confiance.  Je peux vraiment être enjouée.  Je peux être aimable.  Affable.  Agréable.  Et nous n’en sommes qu’aux "A".  Mais ne me demandez pas d’être gentille.  La gentillesse n’a rien à voir avec moi.

 

J’en ai retiré, selon les moments divers sentiments.

Cette présentation peu courante m’a d’abord interpellée, puis agacée.  Pourquoi ?  Parce que cela m’a dérangée de connaître à l’avance ce qui allait se dérouler dans le chapitre.  J’ai d’ailleurs fini par ne plus lire ces "paragraphes introductifs".

En outre, je ne l’ai pas lu d’une traite alors que c’est ce qui m’arrive le plus souvent lorsque je suis passionnée par un texte ; la plupart du temps, j’avais envie de poursuivre l’histoire mais sans plus.  En revanche, de temps à autre, j’avais l’impression d’une "accélération" et il me devenait plus difficile d’interrompre ma lecture.  Cela dit, il est vrai que globalement, contrairement à certains blogueurs, il ne s’est pas agi pour moi d’un coup de cœur, sans doute en raison de ce rythme inégal.  Je pense aussi que j’attendais autre chose (ou davantage ?) de l’idée, tout à fait intéressante, de la Mort en tant que narratrice.

À côté de cela, l’intérêt réside dans l’éclairage de l’Histoire de "l’autre côté", chez les "petites gens" d’une ville allemande qui ont tenté, vaille que vaille, de survivre au cours de ces années d’enfer…

Le fil conducteur, indépendamment de la narratrice, c’est Liesel, cette petite fille qui se retrouve, dès le début des hostilités chez un couple d’accueil, Hans et Rosa, qu’elle appellera vite papa et maman.  Un papa aimant et compréhensif, une maman sévère, dure ; en apparence, à tout le moins…

Liesel a ainsi eu "l’occasion" de rencontrer la Mort, époque oblige, … ou inversement.  Et la Mort a eu l’attention attirée par cette petite fille qui, décidément, s’est dit qu’elle devait continuer à vivre, envers et contre tout.  Envers et contre tous ? Ou presque… 

Les livres, denrée rare et oh combien précieuse, lui permettront de découvrir le pouvoir des mots et serviront souvent de lien avec ceux qu’elle chérit particulièrement, qu’il s’agisse de son papa, de Rudy « aux cheveux jaunes », d’Ilsa Hermann, la femme du Maire, "coup de pouce" inattendu dans sa passion livresque, ou encore de Max, le jeune homme juif caché dans sa cave durant une longue période,…

Une belle lecture, même si elle ne fut pas un coup de cœur ; une fin émouvante…

Les avis de June, 100choses, Kristus, jostein, Florel, LivrOns-nous,

 

14:48 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6) |

Commentaires

C'est fou !! je suis stupéfaite ... Au départ nous avons toutes entendu des avis coup de coeur sur ce livre, et nous toutes, participantes de cette LC, partageons le même avis ... pas coup de coeur !! idée de départ interessante mais trop de lenteur.
Merci de ta participation ;-)

Écrit par : June | 20/02/2011

Répondre à ce commentaire

Comme toi, j'ai trouvé intéressant de découvrir la guerre "de l'autre côté" mais alors, que de longueurs! Et pareil, j'ai vécu ma lecture de façon assez inégale: de grands moments d'ennuis puis tout d'un coup, un coup "d’accélérateur".
En revanche, je n'ai pas sauté les prologues, car même s'ils m'agaçaient, ils participent au rythme voulu par l'auteur.

Écrit par : 100choses | 20/02/2011

Répondre à ce commentaire

Je rejoins June, pas un de cette LC a eu un coup de coeur ! Par contre le fait que la mort raconte ce qui se passera plus tard, ne m'a dérangé car j'ai trouvé qu'elle se rattrapait sur d'autre chose, comme quand elle nous fait comprendre que Rudy va mourir mais s'arrête en nous disant, "je vous raconterais plus tard" comme je le dis dans mon article c'est en fait celà qui m'a permis de tenir jusq'au bout XD
Bonne fin de dimanche.
Biz.
Florel.

Écrit par : Florel | 20/02/2011

Répondre à ce commentaire

Oh... dommage!
Moi j'ai été complètement transportée par ce livre, son originalité, son rythme inégal, ses émotions...
Mais voilà, on ne peut pas toujours être emporté par les même choses ;-)

PS/ Ravie de t'avoir vue samedi!! J'espère que tu as eu plein de dédicaces! Bizzzz

Écrit par : Lalou | 21/02/2011

Répondre à ce commentaire

Ce roman se trouve dans ma PAL. Une prochaine lecture ....

Écrit par : Jacqueline | 21/02/2011

Répondre à ce commentaire

Mon coup de coeur de l'année 2010. J'ai adoré!

Écrit par : Philippe D | 21/02/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire