05/01/2011

Le Passager, Patrick Senécal

le Passager.jpgPrésentation de l’éditeur : Étienne Séguin n'a pas trente ans. Originaire de Drummondville, demeurant depuis quelques années à Montréal, il vient d'accepter un poste de professeur de littérature au cégep de sa ville natale. Qu'à cela ne tienne, il fera l'aller-retour par l'autoroute 20 ; le trajet ne prend pas plus d'une heure, cela lui permettra d'écouter la radio et, surtout, d'oublier sa récente séparation !

Peu de temps après, Étienne remarque un autostoppeur, toujours posté au même endroit au moment où il passe. Pourquoi ne pas le faire monter afin de rompre la monotonie de la route ? Dès la première rencontre, le jeune homme comprend que son passager l'a connu dans son enfance. Mais voilà : Étienne souffre d'amnésie et n'a aucun souvenir de ses jeunes années. C'est alors que les questions surgissent dans son esprit : qui donc est ce passager qu'il a pris l'habitude d'embarquer ? Et qu'ont-ils fait ensemble, dans leur jeunesse ?

Mon avis : après avoir lu l’avis d’Argali relatif à ce récit, je me le suis procuré me disant qu’il entrait dans le cadre du défi "Canada – d’un océan à l’autre".  Je l’ai commencé hier et terminé aujourd’hui tant j’avais envie de connaître le fin mot de l’histoire.

J’ai beaucoup apprécié ce court roman dont l’atmosphère oppressante enferme peu à peu le héros dans une inéluctable descente aux enfers.  Etienne remarque bien des indices qui le troublent, se pose bon nombre de questions, lui qui a tout oublié de son enfance.  Il pressent que les événements qu’il est en train de vivre ont un lien avec ce pan oublié de son passé, avec ce "pouceux" qu’il véhicule désormais régulièrement et qui semble en connaître long sur ce passé.  

Le texte est aisé à lire et savoureux car truffé de mots et expressions québécois agréables à découvrir.  Tout l’art de Patrick Senécal consiste à nous entraîner aux côtés d’Etienne, dans cette peur palpable qui va crescendo.  Personnellement, je n'avais pas "vu venir" le dénouement.

Il y a bien longtemps que j’ai lu Stephen King mais ce récit me fait songer aux souvenirs que j’en ai gardés.  Voici un auteur que, sans nul doute, je lirai dans le futur avec beaucoup de plaisir…

15:04 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) |

Commentaires

J'ai beaucoup entendu parlé de cet auteur mais jamais rien lu ! Merci de nous le faire découvrir !

Écrit par : Cath | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Ce roman se trouve dans ma "PAL" .....livre commandé après avoir lu, comme toi, l'avis d'"Argali" !

Écrit par : JacquelineJ | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

j'ai apprécié cet lecture mais j'ai vite deviné, dommage

Écrit par : pom' | 06/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis bien contente de t'avoir fait découvrir un livre d'autant qu'il t'a plû ! J'ai si souvent puisé des idées ici. :-)

Écrit par : argali | 07/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je viens de le terminer ! Je suis restée accrochée de la première à la dernière page ! Comme toi, je n'avais pas du tout "vu arriver" le dénouement !

Écrit par : JacquelineJJ | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire