25/10/2010

Cléo, Fred Bernard

cleo.jpg

Présentation de l’éditeur :

Je ne suis pas la plus belle
mais pas mal quand même,
je ne suis pas sotte
mais je dis des bêtises,
je ne suis pas folle
mais je dis des sottises,
je n'ai pas trente ans
et je suis une reine.
En amour,
j'ai l'impression d'avoir fait le tour,
                                    mais je cherche mon roi.
                                 Je suis une fille comme les autres ?
                                          Peut-être...

Mon avis : je dois bien avouer que je n’ai pas été emballée par cette découverte, exactement comme si l’intérieur n’avait pas été à la hauteur de l’écrin, tout comme j’ai été très attirée par la couverture colorée pour finalement être déçue par le noir et blanc qui convient pourtant tout à fait au propos…

Alors donc, pourquoi cet avis négatif ?  Même si certaines pages s’ouvrent sur la poésie à travers les rêveries de la jeune femme, je n’ai pas été sensible au propos relatant des bribes de l’histoire de Cléo, presque trentenaire, qui se pose des questions sur sa solitude inversement proportionnelle aux hommes qu’elle rencontre.  Pas les bons ?  Soit.  Elle poursuit sa "recherche".  Jusque là, cela ne me dérange nullement mais là où le bât blesse, pour moi en tout cas, c’est que je n’apprécie guère le langage beaucoup trop cru à mon goût.   Une tournure autre et ce roman graphique m’aurait probablement moins rebutée.

Quant au dessin, je ne me permettrais pas de critiquer sa qualité, étant moi-même bien incapable d’en faire "le tiers du quart".  Ce que je peux dire, en revanche, c’est que je l’ai moyennement apprécié, certainement en raison d’un trait que, personnellement, je trouve souvent trop épais ainsi que par l’abondance de "noir "qui cadre cependant, comme dit précédemment, au sujet.

Merci à Livraddict et à Nil Editions (Editions Robert Laffont) pour ce partenariat.

 

21:06 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Je râlais d'avoir raté ce partenariat-là parce que le bouquin me tentait beaucoup.
Puis, quelques jours plus tard je l'ai croisé en librairie et je ne l'ai pas acheté. Le trait intérieur ne m'a pas convaincue, alors que la couverture me plaisait beaucoup. Comme toi, au fond...

Et donc en lisant ton avis je ne suis pas fâchée de ne pas l'avoir acheté.

Écrit par : Lalou | 29/10/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire