29/07/2010

La vague, Todd Strasser

La vague livre.jpgPrésentation de l’éditeur : cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort : " La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action. " En l'espace de quelques jours, l'atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage. Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?

Mon avis : un propos bien évidemment percutant et qui ouvre la porte à bien des questions.  "Et si, moi, en Allemagne, dans les années quarante…".  Le genre de question auquel on ne peut de toute façon jamais apporter de réponse.

Je dois dire que j’avais déjà vu deux fois le film réalisé par Dennis Gansel (Die Welle) qui avait choisi de transposer l’action dans l’Allemagne contemporaine.  Du coup, impossible de véritablement me détacher du film (et de Jürgen Vogel) et de ne pas comparer.  Généralement, je ne lis jamais un roman si j’en ai vu la version cinématographique mais dans ce cas, j’ai eu envie de le faire au cas où je pourrais le proposer à mes élèves.  Bien sûr, le livre est intéressant mais il est tellement peu fouillé.  Tout va très (trop) vite et la psychologie des personnages est survolée alors qu’elle se doit d’être au centre de ce récit.  En fait, on dirait que l’auteur a hésité entre la relation de l’expérience et un véritable roman.  Alors donc, pour une fois, j’ai préféré le film et cela, même si l’histoire a été modifiée, entre autres la fin… Cela dit, c'est un livre à (faire) lire...

La vague film.jpg

11:41 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) |

Commentaires

Pareil, une des rares fois où j'ai (largement) préféré un film !

Écrit par : Radicale | 29/07/2010

Répondre à ce commentaire

Pareil, une des rares fois où j'ai (largement) préféré un film !

Écrit par : Radicale | 29/07/2010

Répondre à ce commentaire

Je l'ai lu d'un trait le weekend dernier (sans avoir vu le film). Je l'ai percu comme un thriller mais aussi un outil pedagogique s'adressant principalement a des adolescents et dans ce sens il est reussi puisqu'il est tres abordable. Pas de la grande litterature mais un bon moment de lecture.

Écrit par : L'Ogresse | 29/07/2010

Répondre à ce commentaire

lu en un après-midi et résumé aussitôt sur mon blog !

Écrit par : Lystig | 11/08/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire