01/07/2010

Les étranges soeurs Wilcox, T. 2 : L'ombre de Dracula, Fabrice Colin

wilcox 2Alors que j’ai des lectures en attente pour des partenariats, je n’ai pu m'empêcher de commencer le tome 2 des Etranges sœurs Wilcox : L’ombre de Dracula, gracieusement offert par Gallimard par le biais de Fabrice Colin.  Un tout grand merci.

Présentation de l’éditeur : Amber et Luna Wilcox savent désormais qui a fait d'elles des vampires. Mais dans leur lutte contre Dracula, bien des secrets demeurent encore. Quand Amber disparaît mystérieusement, les soupçons de Luna se confirment : il y a un traître parmi les Invisibles. De New York à Liverpool, les serviteurs du maîtres des ténèbres sont partout à l'œuvre. Chacune de son côté, les deux orphelines vont devoir risquer leur vie pour empêcher l'ombre de Dracula de s'étendre sur le monde.

Mon avis : j’ai retrouvé avec un réel plaisir Amber et Luna, la blonde fougueuse et la noire réservée, ces deux jeunes filles se sachant désormais vampires et obligées de composer avec leur "nouvelle nature".  La particularité de l’histoire réside dans le fait que les deux sœurs se retrouvent séparées et devront lutter, chacune de son côté, contre le projet de Dracula visant à se doter d’une puissance phénoménale. 

Les personnages du tome 1 sont cette fois peu présents, hormis Bram Stoker à propos duquel on s’interroge beaucoup puisqu’il est à l’origine de la disparition d’Amber.  On fait aussi la connaissance de Lucy Rasmussen, une charmante vieille dame pour le moins piquante et originale, que j’ai particulièrement appréciée.

Il m’est impossible de dire quel tome j’ai préféré : on peut accorder au premier le bénéfice de la surprise mais le deuxième ne s’essouffle pas, comme c’est parfois le cas pour une suite.  Une écriture savoureuse alliée à une abondance de détails n’alourdissant en aucun cas le propos ; autrement dit, un excellent moment. 

"Par endroits, des clairières s'ouvraient en plein ciel et le lait de la lune descendait entre les nuages, humectant le paysage de ses clartés.  Des odeurs d'humus se mêlaient au vent, alors, et de grosses gouttes s'écrasaient sur la terre meuble, soulevant des nuages de vapeur.  Luna sentit son coeur se serrer.  La nuit, ici, possédait une qualité particulière.  C'était comme pénétrer en territoire inconnu."

Dommage qu’il faille attendre pour lire le troisième volume ;-)

12:26 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Chère Paikanne,
Il est très difficile de se renouveler dans les histoires de vampires.
Pourtant, on pourrait les rendre végétariens, leur faire perdre leurs canines en mangeant un steak non attendri ou les faire tomber sur des anthropophages!
Et je ne dis rien des dentistes distraits qui leur grefferaient des molaires de chiwawas...
Autrement dit, je préfère la vie de la famille Adams à celle des chasseurs de sadiques...
Amitiés

Écrit par : Armand | 01/07/2010

Répondre à ce commentaire

Vivement la suiteeeeeeeee ! :D

Écrit par : Pauline | 02/07/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire