13/06/2010

Les étranges soeurs Wilcox, T. 1 : Les vampires de Londres, Fabrice Colin

soeurs wilcoxPrésentation de l’éditeur : Londres 1888. Qui sont ces deux orphelines qui s'aventurent la nuit dans les rues mal famées ?  Ignorent-elles qu'on peut y rencontrer Jack l'Eventreur ? Que des créatures plus terrifiantes encore, goules et vampires s'y livrent une lutte sans merci ?  Mais Amber et Luna Wilcox ne sont pas des jeunes filles comme les autres.  Sous leur frêle apparence se cache un terrible secret. C'est pour cela qu'elles ont été choisies. Par qui ? Impossible d'en dire plus. Sinon que la survie de l'empire britannique repose désormais sur les très étrangers soeurs Wilcox...
Et si rien n’était plus fort que les liens du sang ?

Mon avis.  Avant tout, quelques précisions : je ne lis pas ce que l’on appelle aujourd’hui la "Bib-Lit", autrement dit les récits mettant en scène des vampires, à l’instar de Twilight par exemple, que je n’ai nulle envie de découvrir.  Pourquoi ?  Tout simplement parce que je considère que Dracula de Bram Stoker est un véritable chef-d’œuvre ; inutile donc (c’est mon avis et je le partage !) de lire ce qui risque (très) peu d’arriver à la cheville de l’original.  MAIS à force de lire sur le Net en général et sur Livraddict en particulier des commentaires élogieux sur ces "étranges sœurs Wilcox", j’ai été bel et bien intriguée.

Le livre est arrivé (!) cette semaine (superbe couverture qui donne déjà tellement envie d’ouvrir la porte des mots) et… ce fut une excellente surprise.  Indéniablement, je pourrai le proposer en lecture à mes élèves l’an prochain.  Je n’ai pas envie de dévoiler l’intrigue plus avant (à ce propos, je suis encore tombée sur un site qui en dit trop ; ça m’énerve, je leur avais déjà envoyé un courriel à propos de Felicidad de Jean Molla pour leur préciser que presque toute l’intrigue était dévoilée et rebelote.  Bref.)

Quelques mots cependant pour dire que j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Amber et Luna… et de Sherlock Holmes ainsi que le docteur Watson, Bram Stoker, Jack l’Éventreur (il me paraît quand même vraiment inconvenant de dire qu’on a passé un bon moment avec Jack l’Éventreur ;-)), Dracula et autres créatures du genre et Londres, dont l’atmosphère particulière (telle que je l’imagine) est très présente dans le récit.

Les héros sont campés dans toute leur complexité, avec leurs ambiguïtés.  On accompagne ces jeunes filles, attentif aux questions qu’elles se posent, souhaitant les soutenir au fil des épreuves vécues, courageusement, en compagnie d’un intéressant panel de personnages.

J’aurais pu avoir terminé très rapidement le récit mais j’ai préféré "distilller" les moments de lecture pour faire durer le plaisir, sachant pertinemment qu’en voir la fin signifierait quitter cet univers "agréablement brumeux"…  
À suivre…

17:45 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Tu vas lire le 2 ? :D

Écrit par : Pauline | 20/06/2010

Répondre à ce commentaire

Oui, d'ici quelques semaines, sans doute :-)

Écrit par : paikanne | 20/06/2010

Répondre à ce commentaire

raconté par toi (tu me reconnaitra) C a ma l'air super. tres bonne critique.

Écrit par : didine | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire