08/05/2010

L'homme qui valait 35 milliards, Nicolas Ancion

35 milliardsPrésentation de l'éditeur : Ce qui m'intéresse, moi, c'est de savoir combien vous valez, vous, dans ce monde-ci. Vous et rien que vous. Ça m'intéresse de savoir à combien exactement vous vous estimez. Epineuse question à laquelle devra répondre Lakshmi Mittal, une des plus grosses fortunes mondiales, s'il veut être libéré. Richard, son ravisseur - ému par le drame d'Octavio, licencié suite à la fermeture d'un haut-fourneau liégeois - décide de " changer l'ordre des choses ". Il met alors sur pied un plan audacieux pour enlever le célèbre magnat de l'acier et le contraindre à réaliser des oeuvres d'art contemporain de plus en plus absurdes... Au-delà de son aspect humoristique et léger, cette histoire est aussi l'occasion de se pencher sur la politique des gros industriels. Un récit intelligent, totalement surréaliste et délicieusement entraînant.

Mon avis : ce récit est on ne peut plus original en raison des situations "déjantées" et se lit aisément pour qui aime l'humour largement teinté d'ironie.  Les personnages sont présentés de telle manière que les pièces du puzzle se mettent progressivement en place au fil de la lecture afin de nous emmener vers une fin... qui n'en est pas véritablement une.  Certains passages sont touchants, d'autres, carrément loufoques...  Je me suis laissé facilement entraîner et puis, vers la fin, le soufflet est quelque peu retombé, mais difficile de dire pour quelle raison...

Une perle parmi d'autres : "Il lâche sa phrase avec un tel enthousiasme qu'il est obligé, aussitôt, de se taire pour laisser respirer le silence".

Quoi qu'il en soit, un roman à découvrir pour sortir des sentiers battus !

 

18:08 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Merci pour la lecture ! Et j'en profite pour signaler que les vol-au-vent, comme les pâtes fraîches au saumon, je les adore moi aussi ;-)

Écrit par : Nicolas Ancion | 09/05/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire