12/04/2010

La fuite, Marie-Olivier Ziglioli

la fuiteGrâce à l'opération "Masse critique", j'ai eu la chance de recevoir La fuite de Marie Olivier-Ziglioli. Le délai d'un mois n'aura nullement été nécessaire car j'ai reçu le roman la semaine dernière et dès que j'en ai eu commencé la lecture, j'ai été accrochée par les mots de cette auteure que je connaissais absolument pas.

Le récit est souvent présenté comme policier mais à mon sens, l'intérêt est ailleurs... Nous y suivons les pas douloureux de Maud qui a perdu tout sens à sa vie lors du décès de sa petite fille âgée de deux ans. Alors, elle fuit et se retrouve là où sa voiture l'a conduite : à Nice. Elle y trouve un emploi de serveuse et s'y installe, ne donnant nulle nouvelle à sa famille car la souffrance est trop forte et les siens lui rappellent trop la douloureuse absence. C'est là que, par hasard, elle sera le témoin de faits singuliers qu'elle analysera à la lueur de son expérience d'avocate. Après Nice, la Corse, avec ses magnifiques paysages et ses habitants fiers et à la fois chaleureux, lui tend les bras. Maud s'y perdra-t-elle ?

Un émouvant roman qui dépeint admirablement bien la détresse de cette maman qui essaie de se reconstruire...

21:13 Écrit par paikanne dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |

Écrire un commentaire