02/01/2006

Déceptions...

La joueuse de go de Shan Sa : on y découvre une jeune fille de 16 ans, invétérée joueuse de go sur la Place des Mille Vents. Dans une Mandchourie occupée par les Japonais, elle y défie tout qui souhaite s’opposer à elle dans ce jeu mystérieux.
Elle rencontre alors un nouvel adversaire : un officier japonais déguisé en quidam chinois. Tout les oppose, y compris le go… à moins qu’il ne les rapproche…
Ce roman qui a obtenu le Prix Goncourt des Lycéens en 2001 ne m’a procuré que peu d’émotion, hormis à la fin, mais c’est peu.  Décidément, j’ai dû louper quelque chose…
 
Attirances de Didier Van Cauwelaert qui est pourtant un auteur que j’apprécie souvent. Il nous livre ici trois nouvelles reliées par un fil (très) ténu.
Mon sentiment ? J’ai vraiment eu l’impresseion que Van Cauwelaert a écrit cet ouvrage pour des raisons « alimentaires »…

18:22 Écrit par paikanne | Lien permanent | Commentaires (5) |

Commentaires

Qualité... et subjectivité! Tant de romans paraissent et les prix attribués ne correspondent pas toujours à la qualité espérée, mais aux ventes espérées...
Amitiés.

Écrit par : Armand | 03/01/2006

Répondre à ce commentaire

Comme toi... J'ai aussi été déçu par ce roman... Sauf, comme toi, pour la dernière scène.
Bisou et bonne chance pour la suite!
Pascal

Écrit par : Pascalou | 09/01/2006

Répondre à ce commentaire

Désolé... Espère que les films te plairont...

Écrit par : Vincent | 16/01/2006

Répondre à ce commentaire

et pour moi, La Joueuse de Go est un de mes plus beaux souvenirs de lecture, qui est le déclencheur de mon blog, aussi, accessoirement (cf premier post)

Je t'embrasse

Écrit par : Cri | 21/01/2006

Répondre à ce commentaire

Oh que je n'aime pas ce roman.

Il m'est tombé des mains aux deux tiers.

Écrit par : noann | 27/01/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire